Vous êtes ici // Accueil // Évènements et formations // Évènements à venir // Coordination santé mentale migrants Rhône

Coordination santé mentale migrants Rhône

La coordination santé mentale migrants Rhône est née d’une initiative du Réseau Samdarra et du centre Essor de Forum Réfugiés en étroite collaboration avec Médecins du Monde en 2011.

Inscription en cours

Cette coordination propose aux professionnels et bénévoles du territoire du Rhône, concernés par l’accompagnement, l’accueil et le soin des publics migrants précaires, un espace de travail, de réflexions et d’échanges. Cet espace vise à renforcer le maillage entre les différents dispositifs prenant en charge ces publics, et à mieux coordonner les acteurs autour de la santé mentale des personnes migrantes sur le territoire. Il s’agit également de valoriser les pratiques et initiatives locales, de mutualiser les connaissances et de construire des réponses coordonnées

Lieu : Centre hospitalier Le Vinatier (Bron – 69), bâtiment 415-416, 2è étage.

Les inscriptions sont ouvertes quelques semaines avant chaque coordination. 

Programme des rencontres 2024

Tout replier
Tout déplier

Première coordination : « Les rétablissements des liens familiaux dans le parcours migratoire », le jeudi 21 mars de 14 h à 16 h 30

Au cours de cette rencontre, seront présentés les missions, les objectifs et le fonctionnement du dispositif de Rétablissement des liens familiaux la Croix-Rouge française – Délégation Territoriale du Rhône qui s’inscrit dans une démarche d’accompagnement et soutien pour maintenir ou rétablir le contact pour des familles séparées suite à un conflit armé, une situation de violence, une catastrophe naturelle, une migration ou toute autre situation humanitaire.

A la suite, Christine Davoudian, médecin psychothérapeute, réalisatrice depuis 2012 de films documentaires destinés en première intention aux professionnels du champs médicopsychosocial, sur les thématiques parentalités et migration, présentera son film « Paternités en exil » qui porte un éclairage sur cette paternité à distance à travers le récit de Reza, un jeune afghan. Son témoignage vient croiser celui de Marie Pascale bénévole à la Cimade et d’ une équipe de psychologues du centre Ulysse à Bruxelles Ce film construit à plusieurs voix nous invite à entendre ce qui n’ est pas toujours dit par les pères mais aussi  pas toujours entendus par ceux qui les reçoivent .

Après les présentations,  un temps de discussion sera proposé aux participants autour des thèmes clés qui sont ressortis des interventions.

La conclusion est consacrée à la restitution des réflexions, aux questions et aux échanges.

Deuxième coordination : « Les services de prévention en santé, d'évaluation, éducation et protection de l'enfance et de la jeunesse », le jeudi 13 juin de 14 h à 16 h 30

Lors de cette coordination, interviendront les dispositifs suivants :

  • Le service de protection maternelle et infantile (PMI)

Il s’agit d’un service public de santé, assuré par les collectivités territoriales départementales et la Métropole de Lyon. Les équipes de PMI sont composées de professionnels de santé pluridisciplinaire (médecins, sages-femmes, infirmières puéricultrices, auxiliaires de puériculture, psychologues, conseillères conjugales et familiales, éducateurs de jeunes enfants [EJE]) qui mènent des actions, individuelles ou collectives, dans les champs de la prévention en santé globale pour les femmes enceintes, auprès des enfants de moins de 6 ans et des jeunes en centres de santé et d’éducation sexuelle. Ses services sont destinés à tous et portent une attention toute particulière aux personnes plus vulnérables.

  • Le service d’évaluation et d’accompagnement des mineurs non accompagnés du Département du Rhône

Le service d’évaluation pour mineurs non accompagnés assure le primo-accueil, l’évaluation de la minorité et de l’isolement des jeunes se présentant comme privées temporairement ou définitivement de la protection de leur famille. Le service fournit également une prise en charge sanitaire pour une première évaluation des besoins en santé de chaque jeune se présentant comme mineur non accompagné, de leur prodiguer les premiers soins, le cas échéant, et de les orienter vers les services de soins partenaires selon leurs besoins.

  • L’unité éducative en milieu ouvert de Vaulx-en-Velin

Ce service de protection judiciaire de la jeunesse (Ministère de la Justice) est composé d’une équipe d’éducateurs, d’assistantes de service social, de psychologues ainsi que d’une responsable. L’équipe assure une mission éducative auprès de mineurs et des  jeunes majeurs faisant l’objet de mesures judiciaires dans le cadre pénal (Code de justice pénale des mineurs) et civile (Protection de l’enfance). Elle travaille dans un cadre contraint en ayant comme objectif d’accompagner les problématiques individuelles et familiales. Des comptes rendus sont rédigés et transmis aux magistrats qui ont ordonné les mesures réalisées. Leur intervention abordera notamment comment l’équipe travaille dans un cadre d’intervention contraint, qui à la fois les limite mais aussi ouvre des possibilités d’actions (prises de recul, élaborations et évolutions).

Cette coordination permettra d’aborder l’importance des réflexions portées en équipe, mais aussi partagées avec des partenaires extérieurs, ainsi que de la prise en compte des spécificités propres aux jeunes et aux familles accompagnées en terme de dynamiques familiales et sociales ainsi que culturelles. Ainsi, la pensée collective permet et favorise des « bricolages » au sens le plus noble du terme (artisanat), tout en restant dans le cadre légal qui sanctionne et protège à la fois.

Troisième coordination : « La santé mentale en prison », le jeudi 17 Octobre 2024 de 14 h à 16 h 30

« Les services de prévention en santé, d'évaluation, éducation et protection de l'enfance et de la jeunesse »
Le jeudi 13 juin 2024 de 14h à 16h30
Salle de cours N. 7 - CH Le Vinatier, Lyon-Bron
25 places