Vous êtes ici // Accueil // Évènements et formations // Évènements à venir // Soirées cliniques – « Les cadres et les approches en santé mentale pour la prise en charge des personnes concernées par la migration »

Soirées cliniques – « Les cadres et les approches en santé mentale pour la prise en charge des personnes concernées par la migration »

Avec le soutien de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, l’Orspere-Samdarra porte, depuis 2018, un groupe d’échange et de réflexion clinique à destination des professionnels de la santé mentale (psychiatres, psychologues, infirmiers…). Ces séminaires, interdisciplinaires et interterritoriaux, constituent des groupes qui visent la mise au travail d’une thématique. Ils permettent de rassembler les divers points de vue et pratiques sur une même question pour explorer ses enjeux et problématiques.

Inscription en cours

En 2022-23, les séminaires d’échange et de réflexion cliniques proposés par l’Orspere-Samdarra aborderont cette année la clinique pour les personnes concernées par la migration, selon différents cadres, thérapies et approches : systémie, ethnopsychiatrie, psychanalyse, clinique psychosociale, EMDR. Les différents intervenants présenteront des études de cas issus de leurs pratiques, ils seront le point de départ des échanges.

Les soirées cliniques se dérouleront mensuellement les jeudis de 19 h à 20 h 30 au sein du Centre hospitalier Le Vinatier à partir d’octobre 2022 et jusqu’à juin 2023.

Calendrier :

  • 20 octobre 2022
  • 17 novembre 2022
  • 19 janvier 2023
  • 23 février 2023
  • 16 mars 2023
  • 6 avril 2023
  • 11 mai 2023
  • 15 juin 2023

Lieu : Salle Lugdunum (bâtiment 415-416, 2è étage), Centre hospitalier Le Vinatier (Bron – 69).

Les inscriptions sont ouvertes quelques semaines avant chaque soirée. Le programme détaillé sera également diffusé au fur et à mesure.

Programme 2022-23

Tout replier
Tout déplier

1è soirée : « L’approche ethnopsychiatrique et le cadre groupal », le 20 octobre 2022

Lieu : Salle Lugdunum (bâtiment 415-416, 2è étage) du Centre hospitalier Le Vinatier (Bron – 69).

Intervention de Serena Tallarico, docteure en psychologie, anthropologue et psychologue chercheuse à l’Orspere-Samdarra.

La présentation d’un cas clinique sera l’occasion d’illustrer la méthodologie des consultations transculturelles qui se fondent sur les concepts et le modèle de l’ethnopsychiatrie théorisé par Georges Devereux et développé par Tobie Nathan.

La brève présentation de l’approche ethnopsychiatrique et du cadre groupal se veut comme un point de départ des échanges cliniques et des retours d’expérience dans le groupe de soignants afin de réfléchir ensemble autour de la prise en charge des patients concernés par la migration.

2e soirée : « "L’espace", un dispositif de soutien psychosocial destiné aux personnes concernées par la migration et la précarité », le 17 novembre 2022

Lieu : Salle Massilia (bâtiment 415-416, 2è étage) du Centre hospitalier Le Vinatier (Bron – 69).

Intervention de Sam Hamidi, psychologue clinicien

Nous interrogerons lors de cet échange la place d’un dispositif de soutien psychosocial à visée non thérapeutique qui s’inscrit dans le cadre d’une « clinique sociale ». « L’espace, lieu d’accueil, d’échange et d’expression ouvert aux personnes concernées par la migration », porté par l’Orspere-Samdarra et situé à Villeurbanne, est un dispositif de soutien psychosocial qui accueille des personnes concernées par la migration, parfois en situation de précarité. Ces personnes ont été et continuent d’être privées de leur subjectivité à leur arrivée dans le pays d’accueil pour de multiples raisons. L’absence de choix, les conditions de vie défavorables, le racisme structurel et le manque de contact avec l’environnement contribuent, entre autres, à des processus de désubjectivation. En plus des conditions d’accueil, leurs outils culturels perdent une partie de leurs fonctionnalités, ce qui a un impact profond sur leurs compréhensions et leurs représentations du monde, de l’autre et de soi. Tout au long de leurs parcours, certaines d’entre elles font l’expérience de violences importantes ou sont victimes de crimes contre l’humanité (torture, emprisonnement, viol, esclavage et emprisonnement). Déshumanisés, ces sujets en subissent les contrecoups.

Dans ce dispositif, en nous appuyant sur les théories de l’intersubjectivité, nous essayons d’endosser la fonction d’un miroir réflexif réhumanisant qui pourrait amener ces personnes à se reconnecter à elles-mêmes et par conséquent aux autres. Nous travaillons dans l’objectif qu’elles soient en capacité de croire à nouveau en l’humanité et de faire confiance aux autres après avoir vécu des atrocités et des violences. Cette réflexivité envers soi-même peut se faire par le biais d’ateliers non thérapeutiques, tels que des ateliers d’art, de musique ou d’écriture, qui permettent une expression sensorielle, esthétique de ce qu’elles ont vécu ou vivent (agressions, violences, joies…). Elle peut également participer à créer un espace d’appartenance, leur offrir l’expérience de faire partie d’un nouveau groupe et de s’y intégrer.

Les notions de disponibilité, d’accueil et de contenance prennent une importance toute particulière dans le travail avec un public précaire ayant cumulé des traumatismes importants. Elles seront également abordées lors de nos échanges.

3e soirée : "Accueillir et prendre soin. Une consultation de psychologue dans le cadre d’un bilan médico-psychologique. Précaconsult 69"

Intervention de Annie Delannoy psychologue, psychanalyste, Précaconsult 69

Précaconsult 69 est un service de la Fondation dispensaire général de Lyon. Il a été créé en 2019 comme dispositif de soin à destination des personnes en grande précarité. Il a vocation, dans le cadre de sa convention avec la Meomie, de proposer un bilan médico-psychologique aux mineurs primo-arrivants sous la protection de l’aide sociale à l’enfance de la métropole de Lyon (Meomie).

Nous accueillerons, lors de cette prochaine soirée clinique, Annie Delannoy, psychologue, psychanalyste, ayant intégré Précaconsult69 en juin 2020. Il lui a fallu inventer une pratique entre la demande institutionnelle et la façon dont ces jeunes sont venus la rencontrer. Entre « bilan » et soin, entre pudeur et possibilité de dire, il s’agit-là d’une clinique de la dentelle.

Annie Delannoy présentera brièvement le dispositif et son contexte. Elle parlera à la fois de sa rencontre avec cette clinique nouvelle, mais aussi de la façon d’inventer une forme d’accueil de la parole au carrefour de différentes  temporalités,  parfois  contradictoires (temporalités psychiques, de la rencontre, institutionnelles, chronologiques et de prendre soin).

A partir de quelques vignettes cliniques, elle partagera avec nous dans le cadre de son intervention sa pratique, ses réflexions théorico-cliniques et les questions qu’elle pose.

4e soirée : "Le dispositif d’écoute transculturelle"

Intervention de Caroline Martinez, psychologue clinicienne

Cette soirée clinique sera dédiée aux échanges à partir du travail au sein du dispositif d’écoute transculturelle : d’un monde à l’autre, d’une langue à l’autre, tisser la possibilité d’un nouveau paysage relationnel sécure et soutenir la dimension d’un habitable en dedans et en dehors de soi.
Le Dispositif d’Ecoute Transculturelle à Lyon accueille des familles ou des mineurs non accompagnés en situation d’exil, dont la trajectoire est semée d’éléments potentiellement traumatogènes.

Il propose un soin dont le cadre et la temporalité cherchent à développer une alliance thérapeutique articulée autour d’un ensemble d’enjeux : socio-économiques, politiques, culturels, familiaux et transgénérationnels.

Après avoir présenter rapidement le dispositif, une vignette clinique illustrera le fonctionnement groupal de la consultation et le lien entre dedans et dehors mis au travail et qui sera précisé à partir de la notion d’« ambiance », à laquelle nous portons attention.

4e soirée : "Le dispositif d’écoute transculturelle"
Le jeudi 23 février 2023 de 19h à 20h30
Salle Lugdunum (bâtiment 415-416, 2è étage) du Centre hospitalier Le Vinatier (Bron – 69)
15 places
INSCRIPTION EN COURS