Vous êtes ici // Accueil // Publications // Le recueil du consentement aux soins des migrants. Le malaise en miroir

Le recueil du consentement aux soins des migrants. Le malaise en miroir

Nadia PEREZ

Année de publication : 2022

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : Demandeurs d'asile, PUBLIC MIGRANT, SANTE MENTALE, SCIENCES MEDICALES

Télécharger le PDF

Introduction

Infirmière diplômée d’Etat, cela fait plus de cinq ans que je travaille dans un service de prévention santé publique pour le département de l’Isère. Notre activité tourne autour de pôles spécifiques :
• La santé sexuelle avec le dépistage du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), des hépatites et autres infections sexuellement transmissibles.
• Les maladies respiratoires et la lutte anti tuberculeuse.
• Les vaccinations.

Même les personnes en situation de migration ont toujours été considérées dans les activités du service, au même titre que le « tout public », la grande vague de migration de 2015 sur le territoire a considérablement fait augmenter le nombre d’interventions auprès de cette population. La plupart du temps, ces interventions se réalisent au plus près des personnes, nous obligeant à nous déplacer pour offrir les mêmes services qu’à la population générale.
Bien évidemment, la communication avec les migrants n’est jamais simple puisque dans la majorité des situations, nous ne nous comprenons pas. La diversité des pays dont sont issus ces migrants nous oblige fréquemment à avoir recours à des interprètes, pour pouvoir dialoguer, au minimum, à trois.

Nous ne faisons pas uniquement de l’information, nous réalisons également des dépistages, donc des actes médicaux ou paramédicaux. Très vite, s’est posée la question du consentement. La multitude de biais qui entrave la communication entre deux personnes que tout oppose, a mérité que l’on s’y attarde plus précisément. Parce qu’il faut toujours se poser la question de ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons, comment nous le faisons et ce que nous pouvons améliorer, nous avons décidé d’orienter ce travail du mémoire de DIU sur le recueil du consentement des personnes en situations de migrations, lors des dépistages réalisés dans le cadre de notre activité et des soins proposés par la suite, s’ils sont nécessaires. (…)

Publications similaires

Le titre de séjour pour soins

asile - droit

Fanny ASSELINEAU - Année de publication : 2013

Le refus de soins chez les Mineurs Non Accompagnés : le cas de la prise de sang.

accès aux soins - migration - migration - jeunesse - santé - accompagnement - mineur non accompagné (MNA) - accès aux soins - accès aux soins - non-recours

Gauthier DELETOMBE - Année de publication : 2018

« L’enfant, la parole et le soin. La clinique mise à l’épreuve(1) »

adolescence - enfance - pédopsychiatrie - clinique