Vous êtes ici // Accueil // Publications // Un accueil inclusif, pour se sentir TOUS mieux

Un accueil inclusif, pour se sentir TOUS mieux

Clémence TARDY

Année de publication : 2022

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : PUBLIC MIGRANT, TRAVAIL SOCIAL

Télécharger le PDF

INTRODUCTION

Très peu de chiffres existent sur les personnes en situation irrégulière en France, les chiffres officiels se basent sur le nombre d’Aide Médicale d’Etat demandée, 320 000 en 2019, ils atteignent environ les 400 000 en 2021. L’Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé (Irdes), pour sa part, estime à 49% le non-recours à l’AME en s’appuyant sur le programme de recherche pluridisciplinaire “Premiers Pas”, de l’Agence Nationale de la Recherche.

Le non recours aux droits et aux services s’est accentué en France de manière significative avec la dématérialisation, les confinements et la fermeture des guichets. Les populations précaires sont les plus en difficulté avec une littératie informationnelle1 non maîtrisée. Et cette réalité prend encore plus d’ampleur dans une situation irrégulière. Disposant de moins de personnes ressources dans un système qu’elles ne maîtrisent pas ou peu, cela les rend encore plus invisibles.

Au cours des campagnes électorales de cette année 2022, les discours politiques relayés par les médias, ont véhiculé de nombreuses idées discriminantes et préjugés sur les personnes en situation irrégulière. Néanmoins, avec la migration causée par la guerre en Ukraine, le système français a su montrer qu’il pouvait accueillir vite et dans de bonnes conditions. Pouvons-nous espérer que ce modèle d’accueil de personnes migrantes, sera étendu désormais à tous ceux dans la même situation ? Et quels avantages y trouverait notre société ?
Je travaille dans une collectivité territoriale comme médiatrice santé. En suivant ce diplôme universitaire Santé, Migration et Société dispensé par l’Orspere Samdarra, j’ai souhaité approfondir et améliorer mes connaissances sur le public en situation irrégulière et ses difficultés, partagées par les professionnels qui les accompagnent. Mon mémoire portait initialement sur le fait de comprendre pourquoi beaucoup de personnes ne demandaient pas l’Aide Médicale d’État alors qu’ils y avaient droit. Enrichie par les apports et les éclairages des différents intervenants de la formation, j’ai finalement choisi une réflexion sur l’accueil dispensé dans une collectivité territoriale à l’égard de ce public ainsi que les difficultés rencontrées par les agents. (…)

Publications similaires

Réseaux en santé mentale et précarité pour les demandeurs d’asile (3 juillet 2007)

migration - précarité - santé - migration - migration - réseau - asile

Orspere-Samdarra - Année de publication : 2007

Nomade jusque dans les soins… une fatalité pour le demandeur d’asile ?

souffrance psychique - errance

Martine STOCKER - Année de publication : 2013

Etat des lieux national de la prise en charge et de la prise en compte de la santé mentale des réfugiés et demandeurs d’asile au sein du dispositif national d’accueil.

exil - asile - santé - accueil - vulnérabilité - accès aux soins - accès aux soins - accès aux soins