Vous êtes ici // Accueil // Publications // De l’anthropologie à la clinique de l’exil : Évocation du concept de liminalité en foyer d’accueil pour Mineurs Non Accompagnés

De l’anthropologie à la clinique de l’exil : Évocation du concept de liminalité en foyer d’accueil pour Mineurs Non Accompagnés

Agnès LENOIR/MAK DIT MACK

Année de publication : 2023

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : PUBLIC MIGRANT, PUBLIC PRECAIRE, TRAVAIL SOCIAL

Télécharger le PDF

Introduction

Le Foyer dans lequel j’ai travaillé accueille jusqu’à trente jeunes garçons dits Mineurs Non Accompagnés (MNA). Ouvert trois-cents-soixante-cinq jours par an, il est un lieu de première intention dans l’accompagnement à la majorité de ces jeunes. C’est donc un temps d’observation et de pré-orientation avant leur départ pour un lieu pérenne. Le dispositif répond aux prérogatives du département d’accueil et la structure est financée par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Le rôle d’éducateur au Foyer, tous diplômes confondus, consiste ainsi à animer et gérer le quotidien du groupe. Nous sommes également référents de quatre à six jeunes. Nos missions visent à expliquer le dispositif de prise en charge mis en place par le département à l’origine de la demande sociale. Nous veillons à la bonne intégration du mineur dans le collectif et le guidons dans sa première rencontre avec la société française. Concrètement nous passons beaucoup de temps à répondre aux nombreuses interrogations des jeunes sur leur devenir et sur les fonctionnements administratifs et scolaires qui découlent de leurs prises en charge. Dans ces interstices un travail de déconstruction du « rêve » s’opère pour certains. Pour d’autres, au contraire de nouveaux horizons se profilent. Une part importante est accordée à la santé et une infirmière est sur place pour assurer cette fonction. Les jeunes restent en moyenne quatre mois et partiront ensuite soit en appartement soit en foyer collectif. Ce n’est qu’à partir de ces lieux qu’un « vrai » travail d’insertion socioprofessionnelle dans la société d’accueil va pouvoir se mettre en place. (…)

Publications similaires

L’accueil des demandeurs d’asile placés en procédure Dublin en France

accueil - accompagnement - accueil - asile - accueil

Julia BRILAND - Année de publication : 2021

Qui suis-je quand je t’aide ? Autour de la relation d’accompagnement citoyen de personnes en exil

attachement - aidant - Bénévolat - accompagnement - migration

Chloé PEYTERMANN - Année de publication : 2021

Quelques principes d’intervention d’une équipe mobile à destination de migrants précaires

TRAVAIL SOCIAL - équipe mobile - médiation - aller vers - migration