Vous êtes ici // Accueil // Publications // L’accès aux soins des migrants au sein du dispositif PASS : au carrefour du sanitaire et du social.

L’accès aux soins des migrants au sein du dispositif PASS : au carrefour du sanitaire et du social.

Véronique BASSANELLI

Année de publication : 2013

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : Psychiatrie, PUBLIC MIGRANT, SANTE MENTALE, SCIENCES MEDICALES, TRAVAIL SOCIAL

Télécharger le PDF

Introduction

Assistante sociale au sein d’un Centre Hospitalier, j’exerce depuis cinq ans au sein
d’une Permanence d’Accès aux Soins de Santé : je rencontre des personnes et familles de
diverses nationalités, avec des problématiques différentes, de cultures différentes… J’ai
toujours été curieuse de découvrir et de questionner des façons de vivre autres que la mienne.
Tout au long de ma formation et lors de mes diverses expériences professionnelles et
bénévoles, j’ai essayé de comprendre les mécanismes qui permettent aux différences de
naître, d’exister et j’ai tenté de cerner les phénomènes qui les font parfois « s’entrechoquer ».
Mon questionnement ne reste pas figé seulement sur ce qui nous sépare, mais s’élargit aussi à
ce qui nous rassemble. Des lectures, des voyages, des rencontres m’ont permis de trouver
quelques éléments de réponse mais n’ont cessé d’élargir mes interrogations.

Mon intérêt professionnel s’est de plus en plus dirigé vers ces patients au statut très
précaire, sans protection sociale, confrontés à la barrière de la langue, ou dans l’incapacité de
formuler une demande… ne leur permettant pas de faire face sereinement à la naissance d’un
enfant, à la maladie par exemple ou à tout autre problème de santé. L’idée est d’essayer de
comprendre et de rechercher comment mener un accompagnement adapté, tout en faisant en
sorte que la personne reste « maîtresse » de sa situation, c’est à elle que revient le dernier
mot !

Le poste de travail que j’occupe me place systématiquement au « carrefour » du
champ du social et celui du soin. La PASS est d’abord un lieu d’écoute et de fabrique de lien
social. Nous tentons dans notre travail au quotidien avec les soignants de ne pas fragmenter
l’identité de la personne : Pour soigner, il est nécessaire autant que possible de prendre en
compte les facteurs sociaux, sanitaires, culturels et économiques. La prise en charge que nous
essayons de proposer est donc interdisciplinaire et globale. (…)

Publications similaires

Comment « prendre soin » des mineurs non accompagnés ?

accompagnement - migration - mineur non accompagné (MNA)

Maëlle GOURIFF - Année de publication : 2018

Écarts humains. Ouvrir les frontières de la psychiatrie

asile - accès aux soins - accès aux soins - témoignage - clinique - droit - accès aux soins - psychosocial - souffrance psychique

François JOURNET - Année de publication : 2017

Analyse psychosociale de l’expérience du recours aux Pass et aux EMPP des populations migrantes (1)

non-recours - droit - équipe mobile - rue - permanence d'accès aux soins de santé (PASS)