Vous êtes ici // Accueil // Publications // Le Language Exchange Meeting : un pas vers la justice occupationnelle

Le Language Exchange Meeting : un pas vers la justice occupationnelle

Marie LEBOULENGER

Année de publication : 2022

Type de ressources : Mémoires et thèses - Thématique : PUBLIC MIGRANT, Santé publique, TRAVAIL SOCIAL

Télécharger le PDF

Introduction et question de départ

L’association Revivre est située à Caen, en Normandie. En 1974, un hébergement de 10 lits pour personnes sans-abri voyait le jour. Aujourd’hui l’association a développé son champ d’action et vient en aide à plus de 1000 personnes chaque année. Elle assume diverses missions notamment l’insertion au logement à travers ses trois résidences sociales. Le volet « accueil orientation » des bénéficiaires de la protection internationale est assuré par la plateforme FAIR (Favoriser l’Accueil et l’Intégration des Réfugiés). Créée en 2019, elle a pour fonction :
– un accueil inconditionnel et un accompagnement par des bénévoles au sein d’un lieu chaleureux avec la possibilité de participer à des activités socio-culturelles et sportives et des ateliers linguistiques ;
– un suivi socio-professionnel par des salariés pour des personnes de plus de 25 ans bénéficiaires de la protection internationale et du Revenu de Solidarité Active (RSA), sans domicile et sans enfants à charge.

En mai 2021, j’ai intégré le groupe des 81 bénévoles de la plateforme. J’ai commencé par assurer l’accueil avec la remise du courrier et l’aide aux démarches administratives dématérialisées. Je me suis rapidement positionnée sur une mission que j’affectionne particulièrement : l’organisation et l’animation d’activités culturelles et sportives.
Récemment arrivée dans l’association, j’ai eu la surprise d’être interpellée par la coordinatrice de la plateforme. Sa collègue assistante sociale au pôle logement lui a fait part des besoins exprimés par des résidents réfugiés de moins de 25 ans qu’elle accompagne. Ils éprouvaient des difficultés à rencontrer des Français de leur âge et à connaître les endroits où sortir dans Caen. Il y avait là un projet à initier. La coordinatrice me l’a proposé. C’est alors que l’équipe du Language Exchange Meeting s’est formée. (…)

Publications similaires

Le sentiment de l’écoute : une émotion ou un leurre ?

accompagnement - personne concernée - pair-aidance - TRAVAIL SOCIAL

Lotfi Bechellaoui - Année de publication : 2021

L’accueil des demandeurs d’asile comme épreuve du politique

solidarité - politique migratoire - droit - asile

Dominique BELKIS et Spyros FRANGUIADAKIS - Année de publication : 2005

De l’interprétariat au partenariat, l’exemple de Rennes

accueil - accueil - accompagnement - migration - asile - VIH - interprétariat - équipe mobile - partenariat - psychiatrie publique - accueil